Banque d'articles

Résultats de la recherche : 35 article(s) retrouvé(s) au sein du thème : Jours d'absence - mot-clé : Petit chômage

Trier les résultats par checked ordre d'importancedate de publication

PETIT CHÔMAGE

Quand commence exactement le congé de naissance ?

Si un travailleur quitte le travail car sa femme va accoucher, s’agit-il du premier jour du congé de naissance ou devez-vous payer ce jour «autrement» ? Et quid s’il prend congé le matin et que l’enfant ne naît qu’après les heures de travail ? Plus...

PETIT CHÔMAGE

Mariage pendant la fermeture : quid du petit chômage ?

Lorsqu’un travailleur sait qu’un événement donnant droit au petit chômage aura lieu pendant les vacances, il l’anticipera souvent en demandant moins de jours de vacances. Mais quid en cas de vacances/fermeture collective(s) ? Plus...

PETIT CHÔMAGE

Aussi pour la communion de l’enfant d’un autre ?

Pour la communion solennelle de son enfant, votre travailleur a en principe droit à un jour de petit chômage. Ce droit s’applique-t-il cependant aussi à la communion de l’enfant de son (nouveau) partenaire ? Plus...

PETIT CHÔMAGE

Décès d’un parent vivant à l’étranger et petit chômage

Un travailleur vous annonce le décès d’un parent habitant à l’étranger et vous lui accordez un petit chômage. Or, vous apprenez qu’il ne s’est pas rendu sur place. A-t-il abusé de ce petit chômage et pouvez-vous retenir son salaire ? Plus...

VACANCES - ABSENCE

Une conversion après coup en petit chômage ?

Pendant ses vacances, un travailleur a été confronté à un événement imprévu donnant droit à un petit chômage ou à un «congé social». Devez-vous dès lors convertir certains jours de vacances en petit chômage ou en congé social ? Plus...

PETIT CHÔMAGE

Aussi un petit chômage en cas de cohabitation légale ?

Un travailleur va cohabiter légalement avec sa partenaire et demande à pouvoir bénéficier, comme dans le cadre d’un mariage, de deux jours de petit chômage. La «loi» prévoit-elle en effet un petit chômage pour cette occasion ? Plus...

PETIT CHÔMAGE - COMMUNION SOLENNELLE

Un petit chômage pour faire le pont : pouvez-vous refuser ?

Le fils/la fille d’un travailleur fait sa communion solennelle un jour férié (p.ex. le jeudi 25 mai 2017). Cela reste-t-il un jour férié, de sorte que le travailleur peut réclamer un petit chômage le vendredi 26 pour faire le pont ? Plus...

PETIT CHÔMAGE - TRAVAILLEURS À TEMPS PARTIEL

Communion solennelle : les droits des temps partiels

Pour la communion solennelle ou la fête de la jeunesse laïque de son enfant, un travailleur a en principe droit à un jour de petit chômage. S’il travaille à temps partiel, ce droit peut toutefois être perdu «de facto». Quand est-ce le cas ? Plus...

PETIT CHÔMAGE

Quid en cas de communion solennelle un samedi ?

Si une communion solennelle a lieu un samedi, un dimanche ou un jour férié, le travailleur peut prendre son petit chômage le jour d’activité qui précède ou suit immédiatement la cérémonie. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Plus...

PETIT CHÔMAGE - RÉMUNÉRATION

Qui paie le jury d’assises ?

Un de vos travailleurs est appelé à siéger éventuellement dans un jury d’assises. S’il est effectivement tiré au sort, quelles en sont les conséquences pour lui et pour vous, en tant qu’employeur ? Plus...
Mis à jour le : 11.12.2018

Autres produits d'Indicator