Banque d'articles

Résultats de la recherche : 9 article(s) retrouvé(s) dans l'année 5, numéro 4

BONUS SALARIAL

Près d’un travailleur sur six perçoit un bonus salarial : de quoi intéresser votre entreprise ?

La nouvelle s’est retrouvée dans tous les journaux : 15 % des employés et 12 % des ouvriers perçoivent un bonus salarial (au régime fiscal avantageux). Qu’est-ce au juste que ce bonus ? À combien se monte l’avantage fiscal ? Quels sont les autres avantages ? Dans quelle mesure en fixez-vous les règles ? Et qu’en est-il de la norme salariale ? Quels sont, par ailleurs, les inconvénients d’un tel bonus ? De quelle marge de manoeuvre disposez-vous au regard de l’obligation d’instaurer un régime collectif ? Que devez-vous faire pour instaurer un tel bonus ? Pouvez-vous le faire, aujourd’hui encore, pour soutenir la motivation de vos collaborateurs en 2013 ? Plus...

SAUT DE GÉNÉRATION

À présent, les parents peuvent eux aussi être à la manoeuvre...

Nous vivons de plus en plus longtemps et, de ce fait, n’héritons souvent qu’au moment où nous n’avons plus trop besoin de ces moyens financiers. Un “saut de génération” vous permet donc, tout à la fois, de donner un coup de pouce financier à vos enfants et d’économiser des droits de succession. Dans quelle mesure les grands-parents pouvaient-ils déjà organiser avant un tel saut de génération ? Quelles étaient les possibilités et les limites ? Et quelle peut être, depuis le 21 janvier, votre contribution à vous, les parents, dans l’intérêt de vos enfants ? Comment économiser des droits de succession de cette façon ? Et pouvez-vous aussi organiser un tel saut de génération si vos enfants sont encore mineurs ? Plus...

PERSONNEL

Comment et pourquoi impliquer le personnel de l’entreprise dans sa vente ?

Pour pouvoir vendre votre entreprise avec succès, il est essentiel que vous incitiez vos principaux collaborateurs à s’impliquer dans le processus de vente. Pourquoi donc ? Et comment faire en sorte que vos intérêts et ceux de ces collaborateurs soient parallèles ? Devriez-vous recourir à un bonus ou plutôt à des actions ou des options sur actions ? Et qu’en est-il du coût fiscal dans chacun de ces cas ? Quelles sont les conséquences pratiques si vous recourez aux actions et options sur actions ? Et comment conserver à tout moment le contrôle du processus de vente ? Puis, que prévoir au cas où la vente ne se ferait finalement pas ? Plus...

ASSURANCE GROUPE

L’assurance groupe de vos travailleurs vous donne-t-elle aussi des soucis financiers ?

Il y avait de quoi s’alarmer dans les médias récemment : apparemment, de grandes entreprises sont souvent confrontées à d’énormes déficits au niveau de leur fonds de pension. Puis, certains assureurs baissent aussi le rendement garanti de leur assurance groupe. D’autres ont demandé à des entreprises de faire l’appoint si nécessaire. Courez-vous de tels risques vous aussi ? Certaines formules d’assurance sont-elles plus risquées que d’autres ? Qu’en est-il de cette garantie de rendement de la loi sur les pensions complémentaires (LPC) ? Votre assureur peut-il adapter ainsi le rendement garanti de vos contrats ? Comment voir s’il se pose un problème chez vous aussi et que pourriez-vous déjà faire ? Plus...

USUFRUIT

Une bonne chose que de mettre fin à cet usufruit ?

Avec la récente agitation médiatique, vous vous êtes sûrement déjà demandé si vous ne devriez pas mettre fin à votre montage d’usufruit. Peut-être aussi n’êtes-vous plus persuadé qu’il soit encore une bonne affaire financière, vu cette forte hausse de votre ATN imposable depuis 2012. À quel prix pouvez-vous acheter l’usufruit de votre société sans risque de problèmes fiscaux ? Devrez-vous aussi y inclure les travaux que votre société a exécutés pendant la durée de son usufruit ? Ne feriez-vous pas mieux de distribuer l’usufruit à titre de dividende ou même de liquider votre société ? Et, enfin, la fin de cet usufruit sera-t-elle pour vous une bonne affaire financière ? Plus...

CESSION

Comment tirer au mieux parti des liquidités de l’entreprise à céder ?

En respectant certaines règles, les actifs d’une entreprise peuvent servir à en faciliter la reprise. De quelle façon ? Comment cela peut-il vous aider à faire en sorte que l’entreprise ne perde pas d’intérêts notionnels après avoir été cédée ? Une telle “assistance financière” peut-elle aussi avoir son utilité pour faciliter une cession de votre entreprise à vos enfants ? Suivant quel mécanisme dans ce cas ? Quelles règles faut-il respecter et quel est le principal inconvénient d’une telle opération d’assistance financière ? Plus...

LÉGISLATION LINGUISTIQUE

Le décret flamand sur l’emploi des langues pris à partie par la Cour européenne...

Cela a été voici peu dans la presse : pour la Cour de Justice européenne, le décret flamand sur l’emploi des langues n’est pas conforme au principe de libre circulation des personnes. En quoi consistent ces décrets linguistiques ? Quels sont-ils en Wallonie, en Flandre, à Bruxelles ? La situation du siège d’exploitation détermine la langue à utiliser. Qu’est-ce qu’un siège d’exploitation ? Et quelles sont les conséquences si vous ne respectez pas cette réglementation sur l’emploi des langues ? Que dit exactement la Cour européenne ? Quelles sont les conséquences de sa décision ? De quoi tenir compte, désormais, si vous occupez des étrangers issus, ou non, de l’UE ? Plus...

LIQUIDATION

Liquider ou vendre votre société ?

Certains dirigeants d’entreprise supportent à ce point mal une politique gouvernementale qu’ils jugent peu favorable aux entrepreneurs et la teneur des articles d’une certaine presse qu’ils se demandent s’ils ne feraient pas mieux de mettre un terme aux activités de leur société. Celui qui envisage d’arrêter sous peu ses activités, doit tenir compte de la hausse de l’impôt dû sur le boni de liquidation, qui passera de 10 à 25 % en octobre 2014. Qu’implique au juste la liquidation de votre société ? Quelles en sont les conséquences fiscales, pour votre société comme pour vous ? Qu’en est-il des droits d’enregistrement et de la TVA ? Ne serait-il pas plus intéressant de réaliser d’abord les actifs de votre société et d’en vendre ensuite simplement les actions ? À quoi vous montrer attentif si vous songez à cette piste ? Plus...

RENTE VIAGÈRE

Une rente viagère “sur mesure” : aussi pour la vente de votre entreprise

Si vous vendez votre entreprise en viager à un de vos enfants, vous lui permettez d’en étaler le paiement du prix dans le temps et vous vous assurez du même coup un beau complément à votre pension. Vous réglez aussi votre succession. Comme votre enfant vous a payé votre entreprise, il ne peut en principe plus y avoir de discussion avec vos autres enfants après votre décès. Comment fonctionne une telle vente en viager d’une entreprise ? Comment pouvez-vous l’élaborer “sur mesure” ? Quels en sont les avantages fiscaux ? De quoi tenir compte pour ne pas avoir de problèmes fiscaux ? Plus...
Mis à jour le : 14.11.2019

Autres produits d'Indicator