Article ajouté le lundi 12 novembre 2018

INTÉRÊTS

Quand le fisc peut-il rejeter la déduction d’intérêts ?

Comme nous vous l’annoncions dans un précédent numéro, une décision récente a rejeté la déduction des intérêts d’un emprunt contracté pour financer des dividendes, au motif que les intérêts n’auraient pas été payés pour obtenir ou conserver des revenus imposables.

Le rejet d’intérêts pour cette raison est plutôt rare. Sur la base de quelles autres dispositions légales spécifiques le fisc peut-il rejeter la déduction d’intérêts ? La réforme de l’impôt des sociétés y a-t-elle apporté des modifications ? Examinons la question...

Me connecter

Identifiant
Mot de passe Mémoriser [?]

Identifiant/Mot de passe oublié(s) ?

M'abonner

L'accès à cette partie
de Dirigeant Chevronné PRO est réservé aux abonnés.


Vous n'êtes pas encore abonné?
Abonnez-vous dès maintenant pour accéder directement à tous les conseils.


M'abonner

Contact
Indicator-Larcier | Tiensesteenweg 306 | 3000 Louvain
T 0800 39 067 | F 0800 39 068
service.clients@indicator-larcier.be | www.indicator-larcier.be

Siège social
Lefebvre Sarrut Belgium SA | Rue Haute 139 - Bte 6 | 1000 Bruxelles
RPM Bruxelles | TVA BE 0436.181.878

Mis à jour le: 04.12.2019

Autres produits d'Indicator